Twitter SoundCloud Viméo

Le travail continue sur les activités périscolaires

Reportages

La première étape du cycle d’échanges sur la culture scientifique et l’éducation à l’environnement dans les temps d’activités périscolaires (TAP) s’est terminée le 15 octobre au Puy-en-Velay.
Une deuxième étape commence donc maintenant pour définir le plan d’action concret émanant des réflexions de l’ensemble des départements.

Au final, une centaine d’acteurs ont échangé pour dégager des axes de travail favorisant le développement des sciences et de l’environnement dans les TAP. Nous remercions tous les participants pour la qualité des échanges et pour avoir partagé leurs réussites et leurs échecs.
La diversité des acteurs présents a permis d’étudier la question sous différents angles.


Ces échanges nous ont montré la diversité des contextes et l’importance de trouver des solutions adaptées aux différentes situations.

D’une manière générale, trois grands axes principaux semblent se dégager pour lancer le travail au sein des réseaux d’astu’sciences et du Collectif Régional d’Education à l’Environnement d’Auvergne (CREEA) :

l’accessibilité et le développement de ressources adaptées
la formation
la sensibilisation des territoires au développement de ces thématiques

 

Pour aller plus loin :
Synthèse des axes de travail de l’ensemble des départements

Le groupe régional d’organisation se réunira le 19 novembre pour formaliser la mise en place du plan d’actions qui commencera début 2015.

A suivre…